Bien etre phytotherapie
- 108 v. -

Phytothérapie à base de CBD contre la maladie de Crohn

Huile de CBD et maladie de Crohn sembleraient lier pour soulager les symptômes de cette dernière. Sans effet sur l’inflammation chronique de l’intestin, la consommation du cannabis en thérapie apporterait des bienfaits sur la qualité de vie des personnes atteintes de cette maladie auto-immune, d’après certaines études.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

Maladie intestinale chronique inflammatoire (MICI) plus ou moins grave, la maladie de Crohn est d’origine auto-immune. Causant surtout une irritation de l’intestin grêle, du côlon et de l’anus, son évolution par poussées inflammatoires peut devenir importante en alternant des phases de rémission partielles ou entières. Cette maladie atteint particulièrement les jeunes adultes de 20 à 30 ans. Ses symptômes (diarrhée constante, saignements, constipation, douleurs et crampes abdominales…) dépendent d’un individu à un autre. Ils aboutissent généralement à des altérations importantes de la paroi intestinale et s’accompagnent parfois de fièvre, de sueur nocturne et de perte d’appétit ou de poids.

Les effets de l’huile de CBD sur la maladie de Crohn

Selon les chiffres, 120 000 Français seraient atteints par la maladie de Crohn avec tous les ans 6 000 nouveaux cas de MICI enregistrés. Entre dépression, anxiété, fatigue constante, etc., les conséquences de cette maladie sur la qualité de vie des personnes atteintes semblent permanentes. D’après les chercheurs, l’huile de CBD et maladie de Crohn auraient des liens étroits dans la réduction des symptômes grâce à la présence des cannabinoïdes. Ces substances chimiques rapportées aux récepteurs de l’organisme travaillent sur le système immunitaire et sur le système nerveux. Découvrez le coffret bien être CBD et ses nombreux atouts pour la santé.

Les travaux cliniques

Suite aux contraintes juridiques, l’étude des propriétés thérapeutiques de l’huile de CBD et maladie de Crohn parait difficile. Mais, les chercheurs israéliens réussissent à recruter 46 individus atteints. Ils les divisent en deux groupes pour traiter une partie avec de l’huile de cannabis (15% de cannabidiol et 4% de tétrahydrocannabidol) et l’autre avec un placebo. Tout au long du traitement, l’équipe mesure la sévérité de leurs symptômes et leur qualité de vie. Elle leur fait passer une endoscopie ainsi qu’une analyse de sang et de selles pour évaluer l’inflammation de leur paroi intestinale. Après huit semaines, une baisse significative des symptômes de la maladie et une amélioration de la qualité de vie s’aperçoivent sur le groupe huile de CBD, avec 65% de tests de rémission clinique positifs, contre 35% pour le groupe traité au placebo.

Huile de CBD : sans propriété anti-inflammatoire

Selon le résultat des tests, aucun des groupes ne voit leurs scores endoscopiques et leurs marqueurs inflammatoires s’améliorer. L’amélioration des manifestations n’a aucun rapport avec les propriétés anti-inflammatoires de l’huile de cannabis. L’exploration davantage de ces dernières reste à faire. L’huile et CBD et maladie de Crohn restent une alternative pour soulager temporairement les symptômes pour certaines personnes atteintes.

Philosophez concernant ce topic.

Santé

  1. 26 Nov. 2020Votre traitement Invisalign à Lyon927 v.
  2. 20 Janv. 2020Qu'est-ce qu'une baignoire balnéo ?1290 v.